MA DEUXIÈME VIE COMMENCE OU COMMENT RAPHAËLLE GIORDANO M’A DONNÉ ENVIE DE REPRENDRE LE BLOG

Wow !!

Après des mots d’absence sur le blog, me voici (enfin) de retour.

Alors pourquoi une si longue absence ? Je viens de vérifier et mon dernier article date du 23 septembre 2018…le jour de mon anniversaire, le jour où chicetparisienne.com est devenu chicsportiveetparisienne.com. Je n’ai pas abandonné le blog par manque d’inspiration car j’ai des tas de sujets dont j’ai envie de vous parler, je me dis souvent « je dois faire un article sur ça » ou encore », je note mes idées, mais il s’est passé tellement de choses depuis un an pour la plupart avec des retombées positives qu’il faut parfois prendre le temps, mettre certaines choses de côté pour mieux revenir.

C’est donc ce mardi 23 avril que j’ai décidé de me remettre à l’écriture. J’avais imaginé un article plutôt sport mais c’est un article lecture, partage, rencontre un article qui sera archivé dans la rubrique « Raconte moi » que j’ai décidé d’écrire pour ce retour.

Et quoi de mieux que l’inspiration d’une auteure pour se remettre à l’écriture !

Raphaëlle GIORDANO est l’auteure du best seller « Ta deuxième vie commence lorsque tu comprends que tu n’en as qu’une ». C’est un roman, une histoire, qui au travers de son héroïne Camille, nous amène à nous poser de vraies questions. Raphaëlle a ce don de mettre à la portée de tous une approche développement personnel.

Le sujet me passionnant et ayant lu de nombreux ouvrages (en français et en anglais) d’auteurs spécialisés dans le domaine, je peux donc vous dire qu’avec des mots simples, accessibles, justes mais élégants, les plus novices vont trouver une porte d’accès au développement personnel grâce à son écriture fluide et captivante.

C’est l’été dernier que j’ai été embarquée dans son univers à travers la lecture passionnante de « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » . Vous savez ce genre de livre qu’on ne lâche pas avant de l’avoir fini et pour lequel on traîne un peu plus longtemps sur place (pour moi c’était la plage) car on a envie de connaître la suite et à la fois on a envie que cela dure le plus longtemps possible car après c’est la fin…

Il y a maintenant une semaine, que j’ai eu le privilège de rencontrer Raphaëlle GIORDANO pour une soirée créative autour de son nouveau roman » Cupidon à des ailes en carton » grâce à un concours organisé sur Instagram par la maison d’édition Plon (Eyrolles) et Do It In Paris dans le bel Appartement de la Parisienne. Cet endroit est à la fois un espace de bureau pour la rédaction de Do It In Paris et un lieu branché où ont lieu de nombreux événements plus ou moins privés.

Je remercie à nouveau Do It In Paris (J’en profite pour redire que oui tous les concours ne sont pas orientés, les gagnants peuvent être de vrais gens avec peu de followers ! 😊)

Arrivées un peu en avance avec Alexandra ma +1, complice de tous mes events, nous avons été accueillies chaleureusement par toute l’équipe présente ce soir là qui était composée à la fois de membres de la maison d’édition et de Do It In Paris. Un buffet healthy préparé par Chicken Bacon Lettuce nous attendait ainsi que des boissons fraîches.

Juste le temps d’attendre la vingtaine d’invités, et la soirée a débutée.

C’est dans le salon cosy que Raphaëlle a partagé avec nous sa vision sur l’amour et ce qui l’a amenée à écrire Cupidon à des ailes en carton.

Je vais tâcher de retranscrire le plus fidèlement ce qui Raphaëlle a partagé avec nous grâce à quelques notes prises lors de cette présentation.

Raphaëlle a choisi le carton car c’est une matière fragile, il y a une notion de mouvement avec le carton qui permet de matérialiser à travers lui la fragilité des histoires d’amour même les plus belles.

Raphaëlle a l’âme d’une romantique, l’image du grand amour que l’on s’imagine quand on est toute petite en rêvant du Prince Charmant.

Elle s’est posée la question du verbe aimer : est-ce un verbe d’état ou d’action ? Suffit-il d’être amoureux pour que ça marche ? Qu’est ce qu’aimer aujourd’hui ? Cela ne dépend pas que de nous, d’aimer.

C’est là que Raphaëlle a eu envie de créer ce qu’elle appelle : « L’Amourability », passionnée par les idées, les mots et les concepts, elle nous proposait déjà une nouvelle vision du quotidien grâce à la « Routinologie » dans son premier roman (Ta deuxième vie..)

L’Amourability est la capacité à aimer. Peut-on améliorer sa capacité à aimer en se posant les bonnes questions ? Qu’est-ce qu’aimer aujourd’hui ? Quelle est la vision du couple ?

Le livre est construit autour de 3 personnages : Meredith et Antoine le fameux couple et Rose la copine mère célibataire.

Pour bâtir son histoire, Raphaëlle s’est servie de questions que chacun peut avoir sur sa propre façon d’aimer. Sur l’échelle du temps des sentiments à l’heure où il est possible et facile de faire des rencontres via les sites internet, y a t il des étapes qui sont sautées ? Le temps pour séduire l’autre n’a t il pas été raccourci ? Comment aimer à la bonne distance ? Quel est le rapport à l’amour entre soi et l’autre, entre soi et le monde, qui on est intrinsèquement ?

Pour répondre à ces questions il s’agit de se demander si on est au bon endroit, dans le bon projet de vie, entouré des bonnes personnes (tant de résonance dans ma propre vie).

Je ne vous en dit pas plus sur le livre car même si j’ai eu le pitch je ne l’ai pas encore lu mais ça ne saurait tarder car tous les invités en ont reçu un exemplaire et il me tarde de l’attaquer !

Et oui j’ai eu la chance de recevoir pour cette soirée un tote bag aux couleurs de « Cupidon a des ailes en carton » contenant le livre, un numéro collector de Do It In Paris et des goodies.

A la suite de la présentation du livre et d’un moment d’échange entre Raphaëlle et les invités, il nous a été proposé de participer à un atelier créatif. Il s’agissait de dessiner sur une page blanche le contour d’une ou de ses deux mains et de les remplir selon notre inspiration créative du moment. Un exercice pas évident mais qui s’est avéré révélateur pour chacun d’entre nous !

Je suis toujours très admirative de voir, de lire ce que les auteurs sont capables de nous proposer à travers la lecture de leurs ouvrages. Ces fameux livres où l’on se sent happés, où l’on se reconnaît, où l’on réfléchi sur sa propre vie, où on sourit par tant de situations familières. Et je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé à vous, moi oui, de me demander qui est l’auteur, comment il a su partager cela, décrire un quotidien, créer des personnages, des histoires de vie, nous raconter des destins. Raphaëlle est de ces auteurs qui nous embarquent, qui nous proposent un véritable contenu très complet et en plus d’avoir ce talent d’écriture c’est une magnifique personne, proche des gens, qui aime la vie et honore de sa présence une pièce grâce à une grande générosité et une accessibilité incroyable. Je la remercie sincèrement pour les mots que nous avons échangé, pour cette complicité lors de cette soirée et même au delà.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Raphaëlle ou ont envie d’en savoir plus, vous trouverez le lien vers son site internet en cliquant ici. Je vous invite à le parcourir afin de découvrir son parcours et ses secrets.

J’espère que cet article vous aura plu, j’y ai mis beaucoup d’émotions, car ce n’est pas évident de reprendre l’écriture après une si longue période. Je l’ai travaillé le mieux possible et à la fois j’ai eu envie de profiter de ce qu’il me venait comme ça à l’instinct sans modifier beaucoup la première version. J’avais envie de ce contenu parfaitement imparfait (c’est pour vous Raphaëlle 😉), parce que c’est aussi cela qu’on doit accepter de la vie.

N’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires en répondant à cette publication, par e-mail sur ChicSportiveetParisienne@gmail.com ou via Instagram.

À très vite,

Sandrine

_20190428_1046147233467791634560269.jpg

4 réflexions sur “MA DEUXIÈME VIE COMMENCE OU COMMENT RAPHAËLLE GIORDANO M’A DONNÉ ENVIE DE REPRENDRE LE BLOG

  1. Ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, un livre qui vous gifle en douceur pour vous ouvrir les yeux sur une realite incontestable : on ne vit qu’une seule fois. Autant le faire bien, en harmonie avec soi et les autres.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s